The Short Tenure and Abrupt Ouster of Banking’s Sole Black C.E.O.

Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire

Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire

Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire

Le Crédit Suisse a refusé de commenter pour cet article.

Après sa démission, M. Thiam a organisé une conférence de presse au siège de la banque. “A chaque seconde, j’ai fait du mieux que j’ai pu”, a-t-il déclaré. “Je suis qui je suis. Je ne peux pas changer qui je suis.”

“Reprocher à quelqu’un d’être qui il est, c’est l’essence de l’injustice”, a-t-il ajouté.

Tidjane Thiam est né en Côte d’Ivoire au sein d’une famille de l’élite politique dont un membre avait mené, avec succès, le pays vers l’indépendance vis-à-vis de la France en 1960, devenant son premier président. Un autre a été Premier ministre du Sénégal.

Benjamin d’une fratrie de sept enfants, M. Thiam a été élevé dans la religion musulmane. Sa mère, Marietou, ne savait pas écrire mais élevait ses enfants dans un esprit perfectionniste. “Être galant, respecter le personnel de maison à notre service — là-dessus, elle était impitoyable — ne pas mentir, être ponctuel, ne pas dire de gros mots, faire preuve de solidarité”, se rappelle Yamousso Thiam, la plus jeune des soeurs de M. Thiam, lors d’un entretien.

Leur père, Amadou, a été journaliste, ministre, et ambassadeur au Maroc. Quand M. Thiam était encore nourisson, Amadou fut incarcéré pendant trois ans pour complot contre le gouvernement ivoirien. Ces allégations ont été invalidées par la suite. Les enfants Thiam se souviendraient longtemps de cette injustice, ainsi que de la leçon apprise par leur père lorsqu’il a échappé à une tentative de coup d’Etat en 1971 avec une blessure par balle à la main. “Le plus important dans la vie”, plaisantait Amadou, “c’est de ne pas mourir”.

À six ans, comme M. Thiam ne montrait aucun intérêt pour l’école, l’un de ses frères demanda au président ivoirien d’intervenir. Celui-ci convoqua M. Thiam et ses parents pour vertement les réprimander. “Je m’en souviens comme si c’était hier”, raconte M. Thiam dans une interview de 2015. “Il y avait une sorte de tribunal de famille, où il y a eu une mise en accusation: ‘Il faut qu’il aille à l’école. L’époque des princes africains illettrés et des rois fainéants, c’est fini!’”.

M. Thiam excella rapidement, et en 1984, devint le premier Ivoirien diplômé de la prestigieuse École Polytechnique de Paris. Il obtint ensuite un diplôme d’ingénieur et une maîtrise en administration des affaires, travailla à la Banque mondiale, puis au bureau parisien de la société de conseil McKinsey.

En 1994, M. Thiam revint en Côte d’Ivoire et s’engagea dans le service public. Quelques années plus tard, il était promu ministre du Plan et du Développement — mais quand un coup d’état militaire renversa le président, il refusa un rôle au sein du nouveau gouvernement, et, craignant pour sa vie, retourna en Europe et vers le secteur privé.


Source link

Check Also

Biden’s Economic Picks Suggest Focus on Workers and Income Equality

Biden’s Economic Picks Suggest Focus on Workers and Income Equality

Biden’s Economic Picks Suggest Focus on Workers and Income Equality Biden’s Economic Picks Suggest Focus …